Patrimoine Culturel de Long / Cultural Heritage

Le Château du XVIIIe siècle

Construction époque Louis XV réalisée en briques roses et pierres blanches comportant un corps de logis rectangulaire et un toit mansardé. A l’intérieur, décor sculpté et peintures de Huet. Parc de 20ha, jardins avec serres et lavoir classés. Colombier XVIIIe. Orangerie, glacière, communs, étang de 6ha, bois de 4ha.

Ouverture du 1er juillet au 31 août 

– Parc en visite libre du 01/07 au 31/08 de 10h à 18h 
– Visite guidée du château à 15h et à 17h 
– Fermé dimanche et jours fériés sauf le 15/08
– Ouvert pendant les journées du patrimoine 

(Ouverture pour les groupes de minimum 10 personnes sur RDV / Fermé les dimanches et jours fériés)

Tarifs : Adulte : 9€ – Enfant : 5 € 

Château de Long (au centre du village)
Tél. : 06 08 49 60 64 ou 07 86 16 77 23 

www.chateaudelong.fr 

Orgue Cavaillé Coll

En 1876, elle fut dotée d’un orgue, magnifique instrument construit par le merveilleux facteur CAVAILLE COLL. Cet orgue comprend deux claviers et un pédalier. Il est composé de 20 jeux fournis par 1142 tuyaux allant du plus petit mesurant quelques centimètres aux plus grands en bois mesurant près de 5 mètres. Le violoncelle de 16 est la particularité de l’orgue de LONG. M.CAVAILLE-COLL ne fabriquait jamais le même instrument. Seule la soufflerie a été électrifiée mais tout le reste de l’instrument est dans son intégrité primitive, ce qui en fait son exceptionnelle valeur et fait venir les plus grands organistes du monde entier. Le buffet, en chêne, de style néo-gothique, a été conçu par l’architecte DELFORTERIE et exécuté par le sculpteur BUISINE-BIGOT.

La chapelle Notre Dame de Lourdes

La chapelle Notre Dame de Lourdes se trouve sur les hauteurs de Long en direction d’Ailly-le-Haut-Clocher. De là-haut vous aurez une des plus belles vue de Long avec un panorama sur les étangs de la vallée de la Somme. Cette chapelle tient une place particulière dans le roman de Grégoire Delacourt « La première chose qu’on regarde » qui a choisi Long pour le décor de son histoire. Auteur à succès de « la liste de mes envies », Grégoire Delacourt a jeté son dévolu sur la petite commune de Long pour planter le décor du roman de l’été « la première chose qu’on regarde »… »La première chose que LONG regarde… » Le village de Long, dans le nouveau roman de Grégoire Delacourt, est le cadre d’une jolie idylle entre un garagiste longinien avec celle qu’il croit être Scarlett Johansson, star d’Hollywood…mais qui est en réalité son sosie! Arthur Dreyfuss est garagiste à Long, installé route d’Ailly-le-Haut-Clocher. Ce jeune homme de 20 ans reçoit un jour la visite d’une magnifique jeune femme blonde : l’actrice américaine Scarlett Johansson. Entre ces deux êtres que tout oppose va naître une histoire d’amour. mais les apparences sont parfois trompeuses…La première chose qu’on regarde, Grégoire Delacourt, 2013. 

Ouvert en Juillet et Août tous les jours

Visites libres et gratuites

L’église Saint Jean-Baptiste et son orgue Cavaillé-Coll

La première église fut construite à LONG au 12ème siècle. Elle devait être beaucoup plus petite que celle d’aujourd’hui. Puis une autre église a remplacé celle existante au 15ème siècle. Elle ressemblait un peu à celle de Cocquerel (Somme).

Au milieu du 19ème siècle, l’église devint trop petite (LONG comptait 1800 habitants en 1845) mais également très dangereuse à cause de son état de vétusté. La commune décida d’en reconstruire une autre en gardant néanmoins son clocher de pierre que l’on peut admirer aujourd’hui (une véritable cathédrale surplombant la vallée de la SOMME). Cette nouvelle église, qui est inspirée de Notre Dame de BON SECOURS, près de ROUEN, fut achevée en 1851 après bien des péripéties. Elle est de style néo-gothique et la lumière y est présente partout.

La dépense en fut soldée par la vente de tourbages qui était la principale richesse de la commune de LONG. L’intérieur est élégamment décoré.

La Centrale hydro-électrique spécimen du patrimoine industriel

Un des rares exemples existant en France de petites unités de production d’énergie construit avant 1914. Projetée en Août 1900 pour une population de 1200 habitants, la construction de ce bâtiment débute le 21 Juin 1902. La Commune de Long, l’une des plus riches de France grâce à l’extraction de la tourbe, a voulu donner à ses habitants le plus grand confort, l’électricité et l’eau. Des réseaux électriques sont mis en place à travers le village, et l’électricité produite par les turbines de l’usine assure l’éclairage de ses habitants. Il y avait également l’eau « courante ». Jusqu’aux années 1940, chaque foyer de la commune est équipé d’une ampoule unique alimentée en 110 volts, avant que ne l’accompagne une seconde ampoule avec un usage alterné. La commune est longtemps surnommé « Long, ville lumière » mais finalement, doit se rattacher au réseau EDF en 1968. Et l’alimentation en eau se terminera en 1974.

Visites commentées proposées par la Maison éclusière de Long : 

Maison éclusière de Long 1 rue de l’écluse 80510 LONG

–  Mail : maisoneclusiere@baiedesomme3vallees.fr

– Tél. 09 64 46 87 76 ou 06 81 66 31 80

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :